RDAQ, Le Réseau de diffusion des archives du Québec.
 

À propos de...

La fête de Pâques est célébrée chaque année entre le 22 mars et le 25 avril. Cette fête mobile, c'est-à-dire dont la date varie à tous les ans, est avant tout religieuse. Certaines cérémonies rappellent pourtant d'anciens rites païens qui font de Pâques une fête solaire ou une fête de l'eau.  Pâques est l'une des fêtes les plus complexes du cycle annuel. C'est à partir de la date de Pâques que s'inscrivent les autres fêtes mobiles du calendrier actuel. Pour les chrétiens par exemple, elle est la plus importante et la plus grande de toutes les fêtes. En outre, Pâques commémore différents événements religieux selon qu'on se situe dans la tradition juive ou la tradition chrétienne.

Pâques vient du mot hébreu pascha dont la forme plus connue pessah signifie «passage». La pessah ou «Pâque juive» est une fête annuelle qui commémore un double passage : la sortie d'Égypte par les fils d'Israël et le passage de la mer Rouge. Pour le peuple d'Israël, la Pâque est une fête célébrant la libération d'un peuple esclave des Pharaons qui a marché vers la Terre promise. Instituée par Moïse, la Pâque juive est bien antérieure à la Pâques chrétienne. Elle a lieu tous les ans, au 15 du mois de nisan, selon le calendrier israélite.

Dans la tradition religieuse chrétienne, cette fête commémore la mort et la Résurrection de Jésus-Christ. Selon le récit des Évangiles qui racontent la vie de Jésus, celui-ci, à son arrivée à Jérusalem, s'apprête à célébrer la Pâque juive avec ses apôtres. Le soir même, il est arrêté et condamné. Le lendemain, il meurt crucifié et son corps, mis au tombeau, n'est jamais retrouvé. Pourtant, quelques semaines plus tard, ses disciples affirment qu'il leur est apparu, qu'il est ressuscité. Selon les Évangiles, le jour anniversaire de la mort de Jésus est un vendredi et le dimanche est le jour de la Résurrection. La Pâque chrétienne commence donc le Vendredi saint et se termine le dimanche de Pâques. Comme le Christ mourut le jour du passage, le nom Pâques et sa signification juive ont été adoptés par les premiers chrétiens pour commémorer les événements de la dernière semaine de la vie de Jésus. Il existe bel et bien un lien entre la Pâque juive et la Pâque chrétienne quoi que les deux fêtes soient célébrées à des dates différentes pouvant même aller jusqu'à un écart d'un mois.

Pâques possède aussi une double signification. Elle symbolise à la fois la mort et le renouveau, c'est-à-dire qu'elle met en lumière le double visage de la résurrection du Christ et de la résurrection de la Nature. Dans le cycle annuel, du moins en Occident, la fête de Pâques se produit au moment où la nature reprend vie après la saison morte de l'hiver. Pâques est donc aussi la fête du printemps et celle du soleil qui, dans sa course elliptique, reprend vigueur et réchauffe la terre. Le mot anglais Easter comme son pendant Ostern en allemand ont la même racine (East, Ost) et signifient pour les peuples nordiques la saison du renouveau et du soleil qui se lève. À l'origine, Easter désigne donc la célébration du soleil levant et cette fête souligne l'arrivée du printemps par des rites anciens autour du feu et de l'eau. Une hypothèse soutient d'ailleurs que l'étymologie du mot allemand Ostern, dérive de Ostra, la déesse du printemps. Les anciens Saxons allument des feux en son honneur. La fête de Pâques telle qu'elle est célébrée aujourd'hui porte les traces de tous ces symboles et rites anciens.

© Le Réseau de diffusion des archives du Québec